SAGT Urbain

Le SAGT Urbain (Système d’Aide à la Gestion de Trafic Urbain) est une solution de gestion et régulation du trafic urbain et de supervision et de pilotage des équipements de terrain.
Le SAGT Urbain recueille les données et les informations du trafic : capteurs, caméras, station météo, …
Le SAGT Urbain exploite les données et les informations selon 3 temps :

– Le temps anticipé (prévision de trafic, préparation des stratégies de régulation, de re-routage, d’information usagers)
– Le temps réel (régulation, gestion d’incident, info trafic)
– Le temps différé (statistiques, politique de transport)

INTERET DE L’OFFRE :
Ce système améliore la vie de la société et l’exploitation de la route :

  • Sécurité : Réduction des victimes d’accidents de la route
  • Financier : Réduction des impacts financiers des congestions routières, pour mémoire, les impacts directs et indirects en France

3.3 Milliards d’€ / an en temps perdu pour les conducteurs
530 Millions d’€ en carburant
1.7 milliards d’€ d’augmentation des produits et services dus au temps de transports induit par les congestions, soit 147€/foyer/an

  • Environnement : Réduction de la pollution : CO2, bruit, …
  • Exploitant :

– Choix de la régulation (automatique, plans de feux, par opérateur)
– Choix des stratégies de re-routage
– Priorité aux carrefours feux
– Choix des stratégies d’information usagers

FONCTIONNALITES

  • Temps anticipé (analyste trafic, Police)

– Prévision de trafic à court, moyen et long terme,
– Elaboration de stratégie de re-routage (accident, travaux, météo, évènement
sportif, culturel)
– Elaboration des stratégies d’information des usagers,
– Stratégie de priorité aux carrefours feux pour les transports en commun
– Améliorations des règles, paramétrage

  • Temps réel (opérateurs, Police)

– Recueil des données et informations du trafic

• Stations de recueil de données de trafic : capteurs dans la chaussée (nombre de véhicules, densité, vitesse, type de véhicule, etc.)
• Caméra de trafic
• DAI (Détection Automatique d’Incidents)
• Stations météorologiques
• Information du nombre de places disponibles dans les parkings

– Gestion, contrôle et régulation du trafic

• Régulation du trafic urbain (Automatique, plans de feux (ex. : ondes vertes), pilotage par opérateurs)
• Panneaux à Message Variable (PMV)
• Priorité aux véhicules de transport en commun aux carrefours à feux

– Gestion de la demande de trafic

• Choix par les opérateurs de la stratégie de re-routage
• Choix par les opérateurs de la stratégie de régulation de Trafic
• Ouverture de voies supplémentaires
• Réservation de voies “co-voiturage”, Contrôle d’accès aux bretelles

– Info trafic (temps de parcours, incidents, phénomènes météo, déviation)

• Panneaux à Message Variable (PMV)
• Radio (info routières)
• Smartphone
• GPS
• Internet
• Panneaux d’Information Parking

– Gestion des incidents de trafic

Traitement des incidents et leurs effets (congestion en amont). Les clés de cette gestion sont la rapidité de prise en compte et l’efficacité de l’intervention.

  • Temps différé (opérateurs, analystes, élus, Police, …)

– Politique de transport
– Elaboration de la Politique de gestion, d’exploitation et d’entretien des infrastructures
– Politique de réduction de l’insécurité routière

REFERENCES

  • France – Lille Métropole Communauté Urbaine

– Nombre d’habitants : 1,2 Millions
– Nombre de carrefours à feux pilotés : 630
– Nombre de zones : 29
– Nombre de Poste de Contrôle : 2
– Nombre de kilomètres de voirie : 2300
– Nombre de points de mesure : 600
– Nombre de Caméras : 90
– Temps Recherche & Développement : 8 année-homme